Votre navigateur ne supporte pas javascript !  

Comment rester anonyme sur internet ?

Comment rester anonyme sur internet ?

Anonyme sur internet est pratiquement impossible, mais il est parfaitement imaginable de mettre des bâtons dans les roues de ceux qui vous pistent ou veulent le faire. L’anonymat fait couler beaucoup d’encre depuis les 5 dernières années, notamment depuis l’avènement des réseaux sociaux et des dispositifs de surveillance

Être anonyme sur Internet est devenu un luxe, et nombreux sont les internautes prêts à payer pour anonymiser leur connexion et leurs traces sur Internet.

 Qu’est-ce que l’anônymat ?

Être anonyme c’est rester inconnu, non identifiable. L’anonymat garantit le respect de sa propre vie privée. Être anonyme permet de se sentir en sécurité, de pouvoir surfer sans conséquence, de contourner les blocages. Et enfin, l’anonymat permet dans certains cas de passer outre la censure et les lois.

Pourquoi être anônyme sur Internet ?

Le problème avec Internet, c’est que des données diverses à notre sujet sont récupérées sans qu’on ne s’en rende compte. Cela semble anodin, mais l’importance de ces données peut faire très rapidement pencher la balance.

Quelles données sont récupérées ?

Saviez-vous que :

  • Les robots de Facebook lisent littéralement vos messages privés afin de mieux cibler les publicités ?
  • Les robots de Facebook toujours, peuvent vous reconnaître sur des photos ou vous êtes de dos.
  • Votre adresse IP, vos cookies, les informations sur votre navigateur, vos habitudes de navigation, vos données transmises en clair…peuvent être récupérées ou interceptées très facilement ?
  • Les SpyWare ne détruisent rien sur votre système mais récupèrent toutes sortes d’informations sur votre ordinateur et surtout sur VOUS à diverses fins (surtout publicitaires) ?
  • La révélation par un quotidien britannique de l’existence du programme de surveillance appelé PRISM, mené par la National Security Agency (NSA), démontre que Google, Facebook, Yahoo…etc sont associés au programme afin de surveiller les internautes ?
  • Google en sait plus sur vous que votre mère. Par exemple, Google connaît et retient tous les termes que vous aviez recherchés, voir ici : https://history.google.com/history/ (à condition d’être connecté à un compte)
  • Les données que vous croyez avoir supprimées d’un site, blog, forum…etc sont encore en ligne et visibles par tout le monde ?

Ce n’est qu’une partie à peine visible de l’iceberg.

10 trucs et astuces pour « rester anônyme » sur Internet

1. Ne pas utiliser les réseaux sociaux

D’accord, elle est facile. Mais vous devriez vraiment aller jeter un œil à la quantité de données que Google, Facebook et Twitter (pour ne citer qu’eux) ont collecté à votre sujet. C’est littéralement choquant.

Comment faire avec Google ? Cliquez ici.
Comment faire avec Facebook ? Cliquez ici.
Comment faire avec Twitter ? Cliquez ici.

2. Bloquer les traqueurs

L’écrasante majorité des sites et services web que vous visitez et utilisez se servent d’outils qui vous traquent où que vous alliez sur le web. Il est ainsi possible de déterminer ce que vous visitez comme site, ce qui vous intéresse, ce sur quoi vous cliquez… Ces traqueurs sont invisibles et vous ne vous rendez même pas compte qu’on vous suit à la trace et qu’on analyse vos faits et gestes.

Il existe des moyens de bloquer ces traqueurs, par exemple en installant une extension telle que Ghostery ou Disconnect.

3. Utiliser le mode incognito de votre navigateur

Lorsque vous surfez sur le web, votre navigateur (Safari, Chrome, Firefox, Internet Explorer, etc.) stocke une grande quantité de données sur vos activités en ligne : historique, cookies, cache… Autant de données qui sont analysées et récoltées par les sites web à chaque visite que vous faites.

Les navigateurs web les plus populaires ont tous un mode « incognito » ou « privé » qui permet, lorsqu’il est activé, d’effacer toutes ces données lorsque vous quittez votre navigateur. Cela ne permet pas de cacher totalement votre identité, mais c’est une mesure qui, conjuguée avec les autres, limite le traçage et l’analyse de votre comportement en ligne.

Comment faire avec Firefox ? Cliquez ici.
Comment faire avec Chrome ? Cliquez ici.
Comment faire avec Safari ? Sur Mac OS – Sur iOS.
Comment faire avec Internet Explorer ? Cliquez ici.

4. Installer Tor

Vous avez sûrement déjà entendu parler de ce navigateur web dont le nom n’a rien à voir avec un dieu nordique. Ce navigateur permet de surfer sur le web de manière sécurisée, car il bloque des extensions (Flash) ainsi que les programmes JavaScript, et fait en sorte d’utiliser une connexion sécurisée là où c’est possible. Le mode privé (ci-dessus) est activé par défaut. Tor se connecte au réseau du même nom et crée des tunnels virtuels permettant d’améliorer la confidentialité et la sécurité de votre navigation. Il vous permet aussi d’accéder au deep web.

En utilisant Tor, il devient extrêmement compliqué de vous pister sur Internet, notamment de déterminer votre localisation et votre comportement en ligne. Cependant, tout est un peu plus lent et tous les sites et services ne vous permettront pas de bloquer certaines ressources (Flash, JavaScript, cookies, etc.) qui sont nécessaires à leur fonctionnement.

Télécharger Tor depuis le site officiel

5. Chiffrer vos emails

Si vous utilisez Gmail, Outlook, Yahoo Mail & Consorts, sachez que ces messageries ne sont pas vraiment réputées pour leur haut niveau de confidentialité. En effet, ces services lisent tous vos emails afin d’afficher de la publicité en se basant sur leur contenu. (Certes, tout service qui dispose d’un filtre antispam lit aussi vos emails, mais le but n’est pas le même.)

Si vous vous sentez suffisamment technophile et aventurier pour vous lancer dans la création et l’utilisation de la cryptographie asymétrique, allez jeter un oeil du côté de PGP. Mais sachez qu’il existe aussi des solutions clé en main, même gratuites comme Protonmail, ou payantes comme KolabNow, qui vous permettent d’échanger avec vos correspondants de manière sécurisée. Évidemment, le mieux est de faire en sorte qu’ils utilisent le même service chiffré que vous.

6. Utiliser des moteurs de recherche alternatifs

Je vous le concède : Google est trèèèèèès efficace. Il est extrêmement rapide également. Mais c’est grâce à la quantité astronomique de données que Google collecte qu’il peut être aussi précis, voire deviner exactement ce que vous cherchez. Cela implique aussi que Google va systématiquement vous proposer des résultats qui pourraient vous intéresser, au lieu d’afficher des résultats qui ne se basent que sur les mots que vous avez tapés. Grossièrement résumé, Google ne vous montre que ce que vous désirez voir.

Il existe néanmoins des moteurs de recherche indépendants, gratuits et qui protègent votre vie privée, à l’instar de DuckDuckGo ou StartPage. Il existe même un moteur de recherche suisse, un peu différent, mais très intéressant : Swisscows.

7. Utiliser un gestionnaire de mots de passe

Les mots de passe sont archaïques et constituent une faille de sécurité béante. Pourquoi ? Parce que vous devez vous en souvenir et que votre mémoire est terriblement nulle pour retenir ce genre de choses. Et votre anonymat, ainsi que votre sécurité en pâtissent.

Idéalement, il faudrait avoir un mot de passe qui ne peut pas être facilement deviné ou mémorisé. Et ce mot de passe doit être différent pour chaque service. Pour pouvoir gérer cela, le seul moyen est d’utiliser un gestionnaire de mot de passe qui va stocker dans une base de donnée chiffrée tous vos mots de passe. A charge pour vous d’en retenir un seul : celui qui déverrouille cette base de données. Il existe de nombreuses solutions, gratuites et payantes. J’utilise 1Password, mais il y a LastPass, DashlaneIl n’est pas recommandé de stocker votre base de données en ligne (notamment dans un cloud tel que Dropbox).

8. Emails temporaires

En anglais, on les appelle DEA (pour Disposable Email Address). Ces services permettent de créer rapidement et gratuitement une adresse email quand vous en avez besoin, et de la supprimer une fois utilisée. C’est particulièrement utile pour s’inscrire sur ou accéder à un site qui exige une adresse email et pour lequel vous ne souhaitez pas fournir votre adresse privée (ou professionnelle). Cela vous permet aussi de rester (un peu) à l’écart du spam.

Il y a des centaines de services proposant des DEAs, en voici deux des plus populaires : Guerrilla Mail et Mailinator.

9. VPN

Un VPN (pour Virtual Private Network, ou réseau privé virtuel) est sans doute l’un des meilleurs moyens de protéger votre anonymat en ligne. Un VPN crée une connexion sécurisée et fait passer tout le trafic internet (en principe) à travers un tunnel virtuel, ce qui permet normalement de cacher votre véritable adresse IP et d’empêcher (à tout le moins de compliquer leur tâche) les sites et services que vous visitez et utilisez de savoir où vous vous trouvez et d’analyser votre comportement en ligne.

Je n’ai pas de service VPN à recommander, il en existe beaucoup, la plupart ne demandant qu’une modique participation mensuelle. Il y a HideMyAss, TorGuard, Cyber Ghost, Hotspot Shield

10. Sachez où télécharger vos logiciels

Ne téléchargez jamais vos logiciels depuis des sites comme CNET, 01Net, Softonic, etc. Ces sites ont la fâcheuse habitude d’installer d’autres logiciels que celui que vous avez téléchargé.

Installez l’extension HTTPS Everywhere dans votre navigateur, elle fera en sorte de forcer l’utilisation d’une connexion chiffrée pour tous les sites et services où cette connexion est disponible.

Si vous ne voulez pas utiliser le mode « incognito » ou « privé » de votre navigateur, effacez régulièrement (chaque semaine par exemple) les cookies de votre navigateur. Certains de ces cookies sont utiles, mais d’autres sont très intrusifs et inutiles.

Partagez ce post pour permettre aux autres d’êtres informés

Ne manquez plus rien !

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de Tutogenie et recevez chaque semaine, le tout meilleur des TIC : idées, astuces, solutions...

Invalid email address

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à laisser un commentaire et le partager sur les réseaux sociaux, il pourra être utile à d’autres personnes. Merci Bien !

Info sur l'auteur :

Technicien en informatique et administrateur réseau. Je suis un grand passionné des TIC. J’ai créé TUTOGENIE.COM pour publier des astuces et tutoriels vraiment géniaux dans le domaine des TIC. Si tu utilises un outil informatique alors tu trouveras surement un tutoriel qui te plaira. Merci et bonne lecture.

Quelques articles clé que vous pourrez aussi aimer ...

2 Commentaires

  1. baldez

    merci bcp pour ce beau travail que tu fais, ce pendant je veux que tu m’aide à savoir comment supprimer les traces d’un logiciel de s’installer mrci d’avance

    Répondre
    1. Gicoth SINGBE

      La suppression des traces laissés par un logiciel dans un ordinateur se néttoie de deux manières :
      1- Avec un logiciel d’optimisation qui analyse le pc et élimine les fichiers résiduel et les traces des logiciels Pro (Glary Utilities par exemple)
      2- Pendant la désinstallation de ce dernier avec un logiciel spécial (Geek par exemple)

      Utilisez ce lien pour télécharger Glary Utilities Pro : https://tutogenie.com/telecharger-logiciels-gratuitement/#utilitaire

      Répondre

Que pensez-vous de cet article ? Laisser un commentaire ...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECEVEZ DES ASTUCES GRATUITES EN :

  • Informatique
  • Technologie
  • Internet
  • GSM
  • Etc.